Nord-Kivu: Le Conseil Provincial de la Jeunesse reconnait le comité de la jeunesse Bingi

0

La jeunesse de Ba Bingi a un nouveau comité pour un mandant de trois ans, une fois renouvelable. Il est composé du Président : Samson BAHATI Kakiribindi, de la Vice présidente : SIFA BUKOKO, du secrétaire : MUGISHA, du Caissier : KAHINDO et des plusieurs conseillers dans tous ces domaines. Tous sont soucieux à l’unité et la pacification de leur territoire de Rutshuru.

Guy Kibira entouré du comité de la jeunesse Bingi

« Je prends acte de l’existence de cette communauté et je la garanti mon soutien. C’est ainsi que, je promets comme cadeau, la documentation de la politique nationale de la jeunesse », déclaration deGuy Kibira Ndoole, Président Provincial du Conseil de la Jeunesse du Nord-Kivu. Lors de l’investiture du nouveau comité de la Jeunesse Bingi, tenue dans la grande salle de l’Alliance Franco-congolaise à Goma, le dernier dimanche de Janvier 2017.

Prenant la parole le président National de la communauté Bingi, Adelard Masaka, indique que, « plusieurs personnes ont voulu répondre à notre invitation, mais ne connaissent pas les Ba Bingi ». Et pourtant, ajoute-t-il, « c’est le peuple autochtone du territoire de Rutshuru, principalement dans le groupement Binza ».

Avis partagé par le président provincial de la grande communauté Nande arrivé un peu en retard car ayant des problèmes des membres à résoudre. « Ce sont les Ba Bingi qui nous ont tous accueillis dans le Rutshuru. C’est pourquoi, je ne peux pas manquer à leurs cérémonies ». Curieusement, selon certains membres venus de Rutshuru pour la circonstance, ce peuple a plus d’un siècle (100 ans), d’existence dans ce territoire, mais vit dans la terreur, et ne pouvait pas parler de leurs origines.

Les particularités de Ba Bangi

Cette cérémonie était colorée par des symboles traditionnels : les peaux d’animaux et autres outils traditionnels symbolisant alors la coutume de ce peuple. Cependant, certaines choses m’ont surprise : il s’agit par exemple, de cette musique douce traditionnelle qui accueillait les invités chantant curieusement en KIBINGI.

Selon les musiciens Bingi, cette musique signifie que: « toi l’enfant, ce que tu es en train de faire n’est pas bon. Tu tues, tu violes les femmes, ce n’est pas bien. Tu haïs les autres pour rien, si tu ne m’aime pas, qu’est ce je t’ai déjà fais. Tu ne m’aime pas par ce que, je ne suis pas de ta tribu. Ça n’a pas de sens ». Autres surprise qui a confirmée que le Babingi est une communauté à part entière, c’est la distribution des dépliants écrits en KiBingi, puis le fait de chanter l’hymne nationale toujours en KiBingi. Le message central de leur hymne montre que le Babingi est un peuple pacifique.

Investi dans sa coutume, le presedent de la jeunesse Bingi

Guy Kibira se réjouit du fait que, les jeunes Ba Bingi ont invité les représentants de toutes les autres communautés voire mêmes des grandes personnalités de la province. Il leur demande de protéger des valeurs ancestrales.

Plusieurs conseils des autorités présentes

Plusieurs conseils ont été donnés à la jeunesse Bingi lors de cette cérémonie d’investiture. Le responsable du Balai Culturel en Province leur dit: premièrement, « l’unité c’est la diversité. Les Ba Bingi doivent accepter les autres pour bien partir », puis une plante sans fleurs est mourante, un peuple sans culture est censé à disparaitre. Le chef de division de la culture recommande d’écrire tous les rites faits pendant l’investiture et les envoyer à la division d’une manière officielle pour que ça soit gardé et conservé comme archives.

Le représentant du maire de la ville, Janvier PALUKU Kimwa, loue le sens civique de la jeunesse Bingi qui n’a pas voulu réaliser une, si grande manifestation sans avoir informé l’autorité urbaine. Il va parachever le maire de la ville en disant, « nous avons plusieurs défis à relever, mais avec la jeunesse, on peut tout ».

                                                                                               « Flambeau de l’Est »

Please follow and like us:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

EnglishFrenchSwahili