A Kisangani : Même les journalistes participent à la semaine de la science

0

Ils sont au total  douze (12)  journalistes,  venus des villes differentes de la R.D.Congo, pour participer  du 29 avril au 06 mai 2019, à la sixième édition de la  semaine de la science, organisée par l’Université de Kisangani en partenariat avec le  Centre de Recherche Forestier International (CIFOR) en Afrique Centrale dans son projet spécialisé en formation,  recherche, et  environnement dans la province de la  Tshopo, « FORETS ». Deux journalistes  de Goma,  un  de BENI,  quatre  de Kinshasa,  un de Kalemie, une de Lubumbashi et  un de Bukavu, ont été  sélectionnés en ligne pour participer à cette cérémonie scientifique de portée internationale.

Si les principaux participants sont les étudiants en master, en doctorat et les enseignants des  universités, les journalistes ont été invités pour reporter  de loin les résultats du projet « FORETS », qui produit, déjà localement des professeurs à la faculté des sciences de l’Université de Kisangani, depuis maintenant,  plus de dix ans.  Mais également,  pour que les journalistes  se spécialisent aux questions environnementales, un domaine moins exploité dans les médias congolais, malgré son importance.

 Des aspects pratiques de la formation

Pour bien appliquer les connaissances, les journalistes ont été groupés selon un sujet spécifique de l’environnement.  Certains traiteront sur les bois d’œuvre, d’autres sur bois et énergie,  d’autres encore sur la gestion durable des forets.  La particularité de cette formation est que,  après les séances théoriques avec les formateurs aguerris venus de l’Europe et la confrontation des journalistes  avec les scientifiques, les journalistes ont fait le terrain pour aller s’imprégner des réalités dans ce domaine.  C’est ainsi qu’un groupe a pris le bateau pour  YANGAMBI  (100 Km de Kisangani)  et un autre groupe  a fait  PK 13, route Buta, une expérience professionnelle édifiante, disent les journalistes, qui ont beaucoup découvert.

Pour  Ahtziri Gonzalez, la responsable de la communication du Centre de Recherche Forestier International (CIFOR) en Afrique Centrale, ces genres de  rencontre  sera  régulièrement fait à l’égard des  journalistes. Mais son souci est que, les médias congolais intègrent les questions environnementales comme, ils les font pour les questions politiques et sportives par exemple.

Flambeau de l’Est

Please follow and like us:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

EnglishFrenchSwahili