10.9 C
Los Angeles
mardi, décembre 6, 2022

Les particularités de l’Université Catholique la Sapientia de Goma !

A LA UNELes particularités de l’Université Catholique la Sapientia de Goma !

Lors de la cérémonie de collation des grades, attestant la fin de l’année académique 2021-2022,  intervenue le jeudi 10 novembre de l’année en court, les autorités académiques ont dévoilé les particularités de l’Université Catholique la Sapientia de Goma, « UCS » en sigle. 

Ces particularités font d’elle, parmi les deux premières grandes universités de Goma. Les différents publics et les invités à cette double cérémonie ont été stupéfaits, de l’organisation, de la qualité des étudiants, voire des matériels didactiques pour faire la pratique dans certaines  facultés, comme en médecine et sciences appliquées. 

La 1ère particularité, à la cérémonie de collation des grades plusieurs visiteurs ont rehaussé de leur présence en remplissant l’amphithéâtre de cette grande université de l’Eglise Catholique de Goma. Parmi ces visiteurs, l’invité de marque de la journée c’est le recteur de l’Université Catholique de Cologne en Allemagne, Professeur Docteur, Hans Hobelsberger Peter, venu pour cette circonstance, qui a d’ailleurs octroyé en séance tenante une bourse  d’études à un étudiant finaliste de cette année académique.

Cette promesse une fois réalisée, a réjoui presque toute l’assistance dont le Vice-Gouverneur, Romy Ekuka Lipopo qui s’est adressé  en Anglais à ce visiteur de marque, pour avoir traversé plusieurs frontières et surtout pour cette franche collaboration avec une université congolaise dont l’UCS/Goma, dirigée par Monsieur l’Abbé, Recteur, Professeur Innocent Nyirindekwe.

2ème particularité, comme toute université chrétienne et surtout catholique, les activités ont commencé par une cérémonie religieuse. Dans son homélie, le prédicateur du jour  a développé  six petits points ; après avoir raconté une petite histoire qui présente « l’école dans une vie  qui défie les contradictions du monde » : les guerres de l’Ukraine, de la RDC, de la Somalie… mais aussi les différents mouvements mondiaux : « la mondialisation, les nudistes, l’homosexualité, etc.

A tous ces défis, Monseigneur Henry Ciza, Vicaire Général du Diocèse et représentant l’Évêque à cette cérémonie a appelé les lauréats, voire toute l’assistance intellectuelle de marcher toujours avec un discernement,  capable à détecter les signes de temps, « ce sens prophétique doit nous aider à ne pas tomber dans les choses de temps qui sont souvent mauvaises », dit-il. Pour lui, s’adressant aux lauréats, « choisir la vie c’est choisir le chemin du travail, chemin de la qualité et non de la facilité, chemin de l’invention et non des répétitions (plagiat), chemin des valeurs, celui de la fraternité et non chemin du tribalisme », a-t-il insisté le représentant de l’Évêque.

Les activités académiques  effectives  

3ème particularité, les activités de collation des grades ont été départementalisées et non centrées sur une personne. Elles ont commencé par la présentation du rapport annuel des activités académiques par le Vice-Recteur, chargé des affaires académiques, le Chef de Travaux, Honoré Kajugujugu qui déclare que: « à la 11ème année de son existence, l’UCS/Goma a été marquée par plusieurs évènements difficiles dont le tâtonnement de l’intégration effective du système LMD. Le Programme National étant arrivé en retard, le calendrier ne devrait que présenter plusieurs perturbations ; 4 à 5 calendriers ont été proposés par Kinshasa pour cette unique année académique ». Pour ce chevronné en mathématiques, cette année n’a pas eu des vacances ni période de blocus pour les étudiants avant les examens. Heureusement chaque faculté s’est organisée à évaluer ses étudiants dans le stricte  respect des normes du système LMD.

En ce qui concerne les  enseignants  pour cette année, l’UCS a enregistré  264 enseignants dont 78 sont ici de cette université catholique de Goma à 12 ans de son existence. Ces enseignants sont répartis  en grades de la manière suivante :

UCS/Goma Total Propres Visiteurs P.O P PA Ct Ass2 Ass1 PP
Enseignants 264 78 186 10 17 36 68 110 20 6

Pour ce qui est des étudiants, bien qu’inscrits au total : « 1095 étudiants », l’UCS a inscrit  556 filles, donc 50, 8% et  42, 2%, donc  539  des étudiants garçons.

Pour intégrer le système LMD,  l’UCS s’est donnée certaines recommandations à l’interne, il s’agit par exemple  de : « grouper les promotions, exploiter les enseignements en lignes et équiper les salles pour les enseignements à distance ». En maitrisant  ainsi le langage du système LMD, Licence, Master et doctorant.

En effet différemment à plusieurs universités, les résultats ont été présentés par deux différents présidents de jurys. Pour le troisième graduat, G3,  le doctorant en Droit Alex Mwananteba, Assistant du Recteur dit avoir reçu 53 candidats parmi lesquelles 14 Distinctions et 39 satisfactions.

En licence, le Docteur thèse Bulambo Jean Pierre, parmi les premiers boursiers de l’UCS proclame les résultats de 84 candidats dont 35 distinctions et 49 satisfactions. Pour cette année en première session à l’UCS, 77% est le pourcentage le plus élevé obtenu par deux lauréats. Malgré leur pourcentage, aucun finaliste en licence n’a été retenu comme assistant, car avec le LMD les assistants doivent avoir un diplôme en master, programme qui pourra commencer pour cette année académique, a dit Abbé Recteur, Professeur Innocent Nyirindekwe.

Mot du recteur

4ème particularité, lorsque l’Abbé Recteur, le Professeur Innocent Nyirindekwe dit être  très content du fait que le projet de dire labeur devenu aujourd’hui une réalité. Surtout par la présence de son ami Recteur de l’Université Catholique de Cologne d’Allemagne. « Le professeur Hans Peter et  deux autres professeurs n’ont pas pu traverser les frontières suite à la situation sécuritaire de la guerre entre les FARDC contre le M23 dans le Territoire de Rutshuru », indique ce prélat catholique. Pour lui, son université n’a pas eu peur de basculer ou  de l’arrimage vers le système LMD, ça les a permis par contre  de capitaliser son langage, ses principes, ses méthodes pour son fonctionnement effectif à l’UCS/Goma. Pour répondre aux besoins des étudiants, certains ont choisi de continuer avec l’ancien système pour avoir leur licence, au moment où certaines universités  en ville ont inscrit des candidats en master sans diplômes de Licence. 

Un peu de reconnaissances  

La 5ème particularité, sont deux évènements de taille qui  ont marqués  l’UCS/Goma: « la réouverture de la faculté de médecine et la reconnaissance de la faculté de droit par l’ordre des avocats. Heureusement certains des étudiants ont réussi au concours de la magistrature », se réjouissait l’Abbé Recteur. Selon lui, l’implication personnelle de Monseigneur Willy Ngumbi, Évêque de Diocèse de Goma a été d’importance capitale. Avec chagrin l’Abbé Recteur dit «  j’ai senti son soutien, son attachement, son souci », pour cette université », dont il occupe la Présidence du Conseil d’Administration ».

Monseigneur Willy a pris une décision courageuse, « un arrêté reconnaissant l’Hopital Charité Maternelle comme un Centre Hospitalo-universitaire », ce qui a convaincu le ministère de tutelle pour rouvrir la faculté de médecine », a-t-il expliqué avec sentiment de reconnaissance, l’Abbé Recteur qui a également indiqué que, « Monseigneur Willy a doté cet Hôpital par des matériels de dernier cri pour la didactique et la pratique des médecins  stagiaires ». Les invités ont d’ailleurs pris connaissance de ces installations après les activités de collation des grades en les visitant.

Un nouveau comité à L’UCS/Goma

La 6ème particularité, l’UCS a un nouveau comité de gestion. Heureusement dirigé par le même recteur qui l’a dirigée depuis sa création (12 ans), avec un bilan au-delà des entendements. De ma part, j’aime toujours ses deux principes : « créateur des génies de transformation et promotion des intellectuels producteurs des travaux scientifiques ».

Pendant trois ans ce  comité sera dirigé par l’Abbé Recteur, Professeur Innocent Nyirindekwe, qui sera secondé par le : « Docteur en thèse, Jean Pierre Bulambo, Vice-Recteur chargé des Affaires Académiques, Docteur en thèse, Jean Bosco Havuma, Vice-recteur de la Recherche, Chef des Travaux Honoré Ngaboyisonga Kajugujugu comme, Vice-Recteur à l’Administration et de Monsieur l’Abbé Jean Louis Fikiri comme l’Administrateur de Budget ».

L’UCS peut se réjouir de deux ces membres de ce nouveau comité, les deux docteurs sont les boursiers de cette université, le 1èr  a fini au Cameroun et le 2ème à l’UPN-Kinshasa ; un troisième va défendre sa thèse en décembre prochain à Kisangani, se felicitait avec fierté l’Abbé Recteur qui est déterminé d’automatiser son université en formant son propre personnel  scientifique qualifié pour défier le système LMD.

Internationaliser l’université

La 7ème particularité est que, ce nouveau comité se donne comme deux défis : « renforcer la coopération et l’internationalisation de l’université Catholique la Sapientia de Goma ». L’UCS doit s’inspirer  des autres, échanger les expériences avec les autres, apprendre des autres en développant des partenariats solides: « business to business ».

Pour matérialiser ces partenariats, l’abbé Recteur a fait un pèlerinage de partenariat académique à travers le monde pour discuter avec les universités : il a été  ainsi en Italie, Allemagne, aux Etats-Unis, Chine, sans parler des universités sœurs d’Afrique et du pays.   Les retombées de ce pèlerinage de partenariat sont visibles, ce qui justifie la présence du Recteur de l’Université Catholique de Cologne à la cérémonie de collation des grades de l’UCS/Goma, qui est venu pour seller ce partenariat.

Dans ce cadre, l’Abbé Recteur a participé à l’Assemblée Générale des Universités Catholiques du monde aux Etats Unis. Dans la même lancée plusieurs organisations nationales et internationales se bousculent pour signer le  partenariat avec cette université. Dans la promotion du  genre pour certaines,  la promotion d’hygiène pour les autres et  la lutte contre le réchauffement climatique pour d’autres encore.

La parole aux invités

Prenant la parole le Recteur de l’Université Catholique de Cologne, Peter Hans estime qu’il n’y a pas de joie qui pourra exister que celui d’accompagner les jeunes en leur dotant des outils nécessaires , afin de les aider à transformer la société. C’est pourquoi dit-il, les finalistes étudiants sont des leaders de développement dans leurs sociétés respectives, au pays, en Afrique et dans le monde. Il rassure de la collaboration de son institution dans son partenariat avec l’UCS en octroyant une bourse d’un lauréat en licence qui sera choisi par les autorités academiques pour aller poursuivre son troisième cycle en Allemagne. Cet invité de marque a été stupéfait de la qualité des étudiants  en disant, «  en voyant les lauréats, ils ont l’air  d’un avenir meilleur », a-t-il indiqué.

Le Vicaire Général, représentant de l’Évêque se réjouit du pourcentage élevé des filles comme étudiants de l’université Catholique la Sapientia. « C’est une fierté dans la promotion du genre », a-t-il déclaré dans son mot de clôture. Pour lui, les lauréats sont des génies de transformation qui vont décider sur notre pays à condition  qu’ils  ne puissent se sous-estimer, ni sous-estimer leurs bagages intellectuels.

Pour rappel, cette cérémonie a été marquée par la présence du Vice-Gouverneur, Romy Ekuka Lipopo qui a reconnue l’esprit de créativité des autorités académiques et scientifiques de l’UCS, mais aussi en adressant un message pathétique aux étudiants de développer un esprit patriotique afin de lutter contre les agressions dont notre pays est  victime ; car nous n’avons que ça comme bien commun qui nous uni.

Flambeau de l’est  

Check out our other content

Check out other tags:

Most Popular Articles