Enseignement Superieur : L’ISC rompt avec la vie de locataire des auditoires

L’Institut Supérieur de Commerce, ISC/Goma possède depuis le 13 aout 2019 ses propres auditoires, situés dans le quartier Mugunga. Cette institution de l’enseignement supérieure de l’Etat évoluait depuis son existence dans les installations de location de l’EPSP en face de l’INSTIGO. Mieux vaut tard que jamais, ce geste doit interpeler tous les promoteurs des institutions supérieures et universitaires, qui doivent avoir leurs propres bâtiments pour permettre aux étudiants d’apprendre dans les bonnes conditions.

0

Mugunga, nouveau quartier périphérique qui prend de l’ampleur à l’Ouest de Goma  a été honoré le 13 aout 2019, jour de l’inauguration des bâtiments des  auditoires pour les étudiants de l’Institut Superieur de Commerce, « ISC/Goma ».  Cette unique institution supérieure de commerce de la ville a dépensé  du  03 juillet 2017 au 13 aout 2019, au moins 450 000 dollars américains pour réaliser cet édifice de deux bâtiments à deux étages avec huit  salles pouvant servir des auditoires aux étudiants.

« Cette première phase de construction de l’ISC-Goma sur le site de Mugunga est le fruit d’un partenariat dynamique entre le comité de gestion, les étudiants et leurs parents », a déclaré le professeur  Joseph Kitaganya, septième  Directeur General de cette institution publique  qui évolue à Goma depuis 1992 comme locataire dans les bâtiments de l’EPSP en face l’INSTIGO.

L’ouverture officielle de ces locaux a été effectuée  par  Carly NZANZU KASIVITA, l’actuel  gouverneur de province. Ce dernier lors de la coupure du ruban,   observe le visage souriant du comité de gestion et  des étudiants, qui cessent avec la vie de locataire et ne se battront plus avec leurs collègues des autres universités à cause des auditoires. Mais aussi tous les invités de marque dont le peuple autochtone de Mugunga, qui étaient contents d’avoir les étudiants comme voisins ce qui va renforcer leur sécurité.

La présence du Gouverneur remarquée

Le jour de l’inauguration, le Gouverneur de Province dans un discours non magistral, selon ses habitudes  n’a pas manqué des mots  pour remercier et encourager le  comité de gestion de l’ISC pour cette réalisation. « A travers cet acte vous témoignez qu’il est possible de construire sur fonds propres les auditoires pour les étudiants. Nous pensons qu’à travers l’inauguration de ce bâtiment nous allons inaugurer en cascade d’autres auditoires des institutions d’enseignement supérieur dont nombreux d’entre-eux ont plus de 20 ans d’existence  sans auditoires pour leurs étudiants ».

Malgré que la gestion du secteur universitaire est directement géré par le gouvernement central,  Charly Nzanzu promet ne pas tolérer aux institutions supérieurs et universitaires de fonctionner dans  des églises, des maisons privées ou sur les rues avec trois étudiants”. Tout ça, c’est pour vouloir hausser la qualité des enseignements qui impacte sur le marché de l’emploi et l’image de l’étudiant. Pour matérialiser son soutien au comité de gestion et aux étudiants qui se sont mobilisés pour la réalisation de cette œuvre, le gouverneur a promis offrir 1000 sacs de ciment pour la construction d’autres auditoires.

 

Comprendre l’ISC/Goma

Pour la petite histoire, l’Institut Supérieur de Commerce de Goma est une institution du secteur public. Il a été créé comme extension de l’ISC/Kisangani depuis le 10 mars 1992. Les cours ont commencé à se donner en 1993 sous la direction du Professeur RURIHO KIBAMBASI Freddy, comme premier DG avec comme option unique et  opérationnelle : « option financière ». La révision du programme de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en 2004 conduit à l’ouverture de deux options : sciences commerciales et financières, la comptabilité et le marketing. La filière Informatique voit le jour en 2003-2004 et l’autorisation de l’ouverture  du deuxième cycle en 2007 avec les options : « fiscalité, marketing et comptabilité ».

Pour les Douanes et accises,  le graduat débute en 2012-2013 et le deuxième cycle en 2016-2017. Rappelons qu’en  moyenne, 4 000 étudiants sont inscrits chaque année à l’ISC pour les deux vacations jour et soir.

Rodriguez KIHIMBA

Please follow and like us:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

EnglishFrenchSwahili