Take a fresh look at your lifestyle.

Un Professeur connu pour ses compétences à la tête de l’Université de Goma

0

Le nouveau recteur de l’Université de Goma s’appelle, le Professeur Muhindo Mughanda, matriculé « 7/933.977x ». Intellectuel de haute facture, bien connu par ses prouesses dans son parcours scolaire et académique. Voulant devenir prêtre, suite à ses compétences, l’église l’avait exigé de rompre avec la vie du grand séminaire (à Goma) pour embrasser la vie estudiantine en Europe où il a fini par arracher deux doctorats en Relations Internationales et en Science Politique.
En plus de donner cours de sa spécialité, non seulement au pays, en Afrique, mais aussi partout au monde, il a déjà été Recteur de l’Université officielle de Semuliki de Beni, dans la partie Nord de la Province. Où il avait démissionné lorsque l’ancien ministre de l’ESU Steve Mbikayi avait réduit le taux de dollars craignant une bonne prise en charge de son personnel et des professeurs visiteurs.

Les défis qui l’attendent
Le premier défi est interne le payement du personnel de l’Université de Goma impayé depuis maintenant six mois et demi. Mais aussi l’intégration ou le rejet d’une partie du personnel (73 agents) chassé de l’université, malheureusement sans être notifié par le comité sortant du professeur Munyanga. Le plus grand défi est externe, la pression des différentes tribus qui pensent que, les nominations de l’actuel ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo ont une motivation ethnocentrique.

Certains notables de la province se sont exprimés déjà quant à ce. Pour Prince Kihangi, Député Provincial du Nord-Kivu dans sa lettre adressée au ministre de tutelle ce 09 septembre 2021 déclare que, « le ministère que vous dirigez devrait jouer un rôle positif dans la promotion du vivre-ensemble, de consolidation de la cohésion sociale et de renfoncement de l’unité de la Province du Nord-Kivu. A travers votre ministère, l’élite intellectuelle du Nord-Kivu en général, (de Eringeti, Beni, Walikale, Lubero, Rutshuru, Nyiragongo et Masisi), devait être au service de tous, sans limitation aucune. »
Force est de constater que les critères d’intégration communautaire, d’inclusivité et de participation n’ont pas été pris en considération dans vos arrêtés, ajoute Prince Kihangi. Cela se justifie dans l’arrêté du 25 Juin 2021 portant désignation et nomination des membres des Comités de Gestion des institutions d’enseignement supérieur et universitaire en ville de Butembo, territoire de Lubero et ville et territoire de Beni. Pareil pour les derniers arrêtés ministériels du 10 Août 2021 et du 6 Septembre 2021 contenant des germes d’exclusion et des conflits ».

Bien que les défis restent énormes pour le professeur Muhindo Mughanda, suite à ses compétences, sa façon de gérer les institutions universitaires, et surtout son ouverture au monde, il reste une opportinuté pour l’UNIGOM qui a longtemps reculée à cause des conflits inter estudiantins, souvent manipulés par leurs communautés, témoigne Mustapha Mulonda , un de ses assistants depuis Beni .
Pour rappel, le nouveau comité de gestion de l’UNIGOM est composé de : Prof. Muhindo Mughanda, Recteur ; Prof. Birigirimana, Secrétaire Général Académique ; Prof. Janvier Kasiwa Mwisa, Secrétaire Général Administratif et de Kasereka Promesse, Administrateur de Budget.
Cosmas Mungazi Kakola

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.