Take a fresh look at your lifestyle.

Remise des matériels contre la fraude minière à Mubambiro!

0

Trois Radios Communications (Motorola), deux torches électriques chargeables, deux gros cadenas, des bottes et des imperméables…. Sont les matériels de surveillance de la fraude minière qui ont été remis ce samedi 21 août 2021 aux services travaillant à la barrière de Mubambiro, (l’entrée de Goma), lorsqu’on vient de sites miniers de Masisi et Walikale, en Province du Nord-Kivu, Coté est de la R.D.Congo.

C’est l’Ingénieur Thomas Idolwa Tshomba, Directeur Provincial du SAEAMPE/NK, accompagné de son Chef de Bureau du territoire de Masisi, Mbuyi Kabasele Innocent, de son chargé des ressources humaines et d’un colonel de génie militaire qui a remis ces matériels pour renforcer la surveillance ou le contrôle de la fraude minière à ce point de contrôle avant d’entrer à Goma. Pour le Directeur Provincial de SAEMAPE/NK, ces matériels ont été distribués de la manière suivante : « deux Motorola pour les agents de SAEMAPE, deux pour la Police Militaire et deux pour l’ANR ». En ce qui concerne les deux torches les services sécuritaires ont pris une et une a été réservée pour les services des mines. Cette distribution vient encore une fois renforcer la collaboration des services dans la perception des taxes et la lutte contre la fraude minière à ce point de contrôle stratégique de la Province.

A la satisfaction des services

Dans l’unanimité, les responsables des services ont manqué des mots pour exprimer leur gratitude au SAEMAPE/NK. « C’est la première fois que cela soit fait dans la lutte contre la fraude minière à Mubambiro. Les Motorola vont nous aider aux appels rapides surtout lorsque les personnes mal intentionnées veulent prendre fuite. Au lieu de crier on peut signaler son collègue silencieusement qui est de l’autre côté de la barrière de s’occuper d’elle. »

Toujours selon les services commis à ce point de contrôle, « ces torches électriques, chargeables ont une importance capitale dans la fouille des colis, des bagages, dans les véhicules en province des sites miniers pendant la nuit. Car plusieurs acteurs des mines ont l’habitude de venir pendant les heures tardives connaissant qu’il n’y avait pas de lumière pour faire une fouille efficace dans l’obscurité ».

L’autre matériel qui étonne plus d’une personne à Mubambiro, « ce sont les cadenas qui aident à fermer la barrière après les heures des services. Heureusement, ces cadenas donnent un son qui alerte une fois qu’ils sont touchés. Cette alerte réveille les agents même s’ils étaient déjà endormis », indique la responsable de la Police des mines à Mubambiro.

Le Directeur Provincial du SAEMAPE/NK veut que le point de contrôle de Mubambiro soit une référence dans la lutte contre la fraude minière, car il constitue une grande porte de sortie des minerais de notre pays vers les pays voisins. C’est pourquoi, « outiller les agents qui y travaillent est une nécessité », conclut-il.

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.