Take a fresh look at your lifestyle.

La collaboration des services des mines à Mubambiro, secret pour lutter contre la fraude minière !

0

Pour mobiliser les services des mines travaillant au point de contrôle de Mubambiro, (l’entrée de Goma lorsqu’on vient des territoires miniers de Masisi et de Walikale), le Directeur Provincial de SAEMAPE/Nord-Kivu, Ingénieur Géologue Thomas Idolwa Tshomba a effectué une visite surprise aux services des mines travaillant à ce point de contrôle, le samedi 03 juillet 2021. A l’issue de leurs échanges, il a été constaté que, plusieurs techniques de fraude minière sont actuellement développées par les acteurs miniers en provenance des sites miniers de Masisi et Walikale.

A part les services habiletés, les autres services travaillant à Mubambiro sont accusés de faire le trafic d’influence pour faire passer les gens passibles au contrôle des agents des mines. Les acteurs miniers qui viennent des milieux d’exploitation minière sont également accusés de mélanger le colis minéral et les colis des denrées alimentaires pour donner la tâche difficile aux agents contrôleurs. Ils mélangent aussi les colis des minerais tagués avec des minerais non reconnus (non tagués) par les services établis.

Toujours dans le souci de passer leurs minerais sans contrôle, les acteurs miniers arrivent à la barrière dans des heures tardives avec plusieurs véhicules à la fois ; dans l’objectif que les agents commis à cette heure soient incapables de les contrôler tous. Toutes ces techniques fragilisent la lutte contre la fraude minière, qui constitue le chemin de bataille de l’Ingénieur Thomas Idolwa, qui veut marier la vision de sa hiérarchie qui, comme le Président de la République veut que, « les minerais congolais doivent d’abord profités aux congolais ».

Résultats de la collaboration

Deux militaires souvent impliqués dans le trafic d’influence ont été récemment mutés, témoigne un agent de la police des mines à Mubambiro. Les autres agents qui ont déjà fait plus de trois ans à ce poste de contrôle, sont actuellement considérés comme des chefs coutumiers sont dans la voie d’être remplacés, indique le Directeur de SAEMAPE/NK, lors de la séance de travail avec tous les services sur ce point de contrôle combien important dans la traçabilité des minerais en province.

Heureusement un nouveau commandant de la police y est déjà affecté, qui promet mettre en place une nouvelle méthode de travail pour lutter contre la fraude minière à Mubambiro.

Former un réseau d’informateurs

Pour le Directeur Provincial de SAEMAPE/NK, tous les services travaillant à Mubambiro doivent renforcer leur collaboration, car les malfaiteurs sont en réseau. Pour bien les combattre, il faut que la lutte soit également en réseau. C’est ainsi que les chefs d’équipes de SAEMAPE et de la police des mines doivent créer des aviseurs (informateurs), qui peuvent être primés selon leurs informations données ou alertes.

Le directeur SAEMAPE/Nord-Kivu pour renforcer la lutte déclare qu’une circulaire interdisant le mélange des colis des minerais et ceux des produits agricoles dans un même véhicule sera publiée dans les jours les plus proches.

Tout simplement, les policiers impliqués dans la fraude minière, entachent leurs dossiers pour leur promotion car les yeux de toutes les autorités du pays sont fixés à Mubambiro surtout que le chef de l’État veut que les minerais du pays profitent d’abord aux congolais, conclut Ir. Thomas Idolwa Tshomba, Directeur Provincial de SAEMAPE/Nord-Kivu lors de sa visite surprise à Mubambiro.

Cosmas Mungazi

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.