Take a fresh look at your lifestyle.

Nord-Kivu : Un échange fructueux entre les opérateurs miniers et le Vice-Ministre National des Mines

0

A l’issue de sa visite de solidarité aux sinistrés du volcan Nyiragongo, ce 17 juin 2021 au Bureau de la Fédération des Entreprises du Congo, Godard Motemona, Vice-Ministre National des Mines a animé une séance de travail à l’intention des opérateurs miniers du Nord-Kivu. Au menu de leurs échanges, les problèmes qui bloquent le développement du secteur minier ont été exposés par les opérateurs miniers.

Avant la présentation de l’état de lieu par Madame Yvette Mwanza, représentant de la FEC/Nord-Kivu, le mot de bienvenu a été prononcé par Monsieur Bercky, responsable de l’hôtel Mbiza, premier conseiller de la FEC en province. Parmi les problèmes soulevés, les participants ont voulu savoir pourquoi les conflits entre la COPERAMA et la SMB ne trouvent pas de solutions ? Mais Pourquoi aussi Kinshasa ne valide pas les sites miniers déjà qualifiés se trouvant dans les territoires où règne l’autorité de l’Etat.

D’autres participants ont montré plusieurs autres facteurs qui limitent la production minière au Nord-Kivu ; il s’agit par exemple des conflits entre les entités, la superposition des titres, l’empiètement des titres et autres, qui malheureusement ne permettent pas que le travail se fasse en toute quiétude.

C’est pourquoi pour l’Ingénieur Thomas Idolwa, Directeur du SAEMAPE/Nord-Kivu, le passage du vice-ministre des mines à Goma est un soulagement pour les acteurs du secteur des mines. Ce dernier a voulu tout simplement que Kinshasa autorise l’engagement des nouvelles unités pour l’encadrement des sites miniers nouvellement qualifiés qui ont besoin des encadreurs afin de maximiser des productions minières.

Réaction du vice-ministre
Avant que le vice-ministre des mines réponde globalement aux différentes préoccupations des opérateurs miniers du Nord-Kivu, Godard Motemona parle de l’objectif de sa mission à Goma qui est à moitié privée et à moitié officielle.

Pour ce qui le concerne, le président de la République a demandé à tout le monde d’être solidaire à la population du Nord-Kivu. C’est pourquoi, comme président de l’Association BANA KIN, il va remettre un lot des vivres composés des sacs de riz, foufou, haricot… qui seront remis aux sinistrés de Nyiragongo ce vendredi 18 juin 2021.

Deuxièmement, comme ministre national des mines, Godard Motemona a prévu dans son agenda échanger avec les opérateurs miniers du Nord-Kivu dans le but de les écouter et d’amener les recommandations à Kinshasa pour des résolutions durables.

« Nous avons été mis à la tête du ministère des mines pour assainir ce secteur, afin que les minerais profitent aux populations congolaises. C’est pourquoi la revisitation des contrats miniers est une préoccupation du gouvernement congolais selon la vision du Chef de l’Etat », explique-t-il à l’assistance.

Poursuivant son speech, le vice-ministre raconte que, « le règlement minier stipule que les minerais doivent contribuer au développement des communautés. Malheureusement, ce sont les étrangers qui profitaient des minerais congolais, pendant que les populations vivaient dans une pauvreté extrême ».

Aimer son pays
Le vice-Ministre des mines reste perplexe d’appartenir à un pays qu’on appelle « scandale géologique », mais avec des habitants très pauvres. Selon lui, ce qui est à la base, c’est l’absence de la conscience, l’absence du patriotisme (l’amour de son pays).

Pour le vice-ministre, celui qui aime son pays doit apprendre à payer ses taxes afin de gonfler le trésor public. En contrepartie, ajoute-t-il, l’Etat doit améliorer les conditions de ses populations et une fois intégrée, cette culture sera ettendue aux générations futures pour le développement intégral du pays. Cependant, comme les problèmes du Nord-Kivu ne diffèrent pas de ceux des autres provinces, au niveau national les états généraux du secteur des mines sont en préparation pour des solutions durables. Heureusement pour ces assises dit Godard Motemona, « nous avons un président qui aime ce pays et un premier ministre qui connait ce secteur car grandi dans les mines ».

A la fin de cette séance de travail, le vice-ministre des mines reconnait avoir été surpris par l’accueil, lui réservé, mais aussi par l’organisation de cette grande séance de travail avec les opérateurs miniers. D’ailleurs, il promet l’installation du cadastre minier au Nord-Kivu dont il veillera personnellement, promettait-il.

Pour rappel, Godard Motemona est l’actuel vice-ministre des mines, mais ancien député national élu de Kinshasa, ancien ministre de l’intérieur du gouvernement Kimbuta, Ancien ministre provincial des sports…. Et l’Actuel Président de l’Association BANA KIN.
Cosmas Mungazi

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.