Take a fresh look at your lifestyle.

Pour le SAEMAPE/Nord-Kivu, le reboisement dans les sites miniers déjà exploités est une nécessité

0

Pour en arriver, dans son bureau de Rubaya, ce service de l’État Congolais chargé de l’encadrement des artisanaux vient de placer des pépinières avec 700 plantules. Ces plantules seront distribués aux coopératives œuvrant à Rubaya, qui à leur tour, à travers les creuseurs artisanaux vont les planter dans les sites miniers déjà exploités. Une fois plantés, ces arbustes vont non seulement lutter contre les érosions qui sont à la base des éboulements mortels des artisanaux dans les sites miniers, mais aussi remettre de la fertilité au sol dont les écosystèmes étaient déjà endommagés. Le SAEMAPE Nord-Kivu, dirigé par l’Ir. Thomas Idolwa Tshomba veut contribuer souhaite répandre cette activité dans plusieurs sites miniers du Nord-Kivu, mais les moyens pour le faire sont limités.

Selon l’Ir. Tawitemira Bitaka, le chargé du développement intégré le SAEMAPE/NK veut planter les arbres dans les sites miniers déjà exploités afin de restaurer les écosystèmes endommagés par l’exploitation minière artisanale. Pour le chargé de développement intégré au bureau provincial de SAEMAPE « l’exploitation minière artisanale ne laisse pas sans endommager les écosystèmes ». C’est pourquoi cette activité poursuit l’objectif de restaurer les écosystèmes endommagés en plantant des arbres dans les sites miniers déjà exploités à Rubaya ». Signalons par ailleurs que, les 700 plantules se trouvant déjà dans les poquets seront distribuées à certaines coopératives au mois d’avril prochain.
Cosmas Mungazi Kakola

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.