Discours épatant du professeur Phidias présentant le bilan élogieux de l’ISC/Goma

La double cérémonie de : « collation des grades et de fin de l’année académique 2019-2020 », à l’Institut Supérieur de Commerce ISC/Goma a été faite samedi 21 novembre 2020. Plusieurs autorités dont le ministre national de l’enseignement supérieur et universitaire, le gouverneur de province et le président de l’assemblée provinciale ont bel et bien été représentées. Dans son discours présentant le bilan de cette année académique, le Professeur Phidias Sengi Milemba, secrétaire général académique, comme son Directeur Général, le professeur Joseph Kitaganya se sont félicités d’avoir respecté le calendrier, malgré la longueur de cette année académique et plusieurs autres difficultés qui l’ont caractérisées.

Print Friendly, PDF & Email
0

Dans le respect des prérogatives d’un secrétaire général académique, le professeur Phidias Senge Milemba a présenté dans dix points essentiels le bilan annuel de l’ISC/Goma, ce 21 novembre 2020, jour prévu pour la collation des grades.

Dans son discours applaudi par : les étudiants, les personnels, voire même certains invités, le professeur Phidias retrace les succès et les défis que son institution a éprouvé au courant de cette année académique. A ce qui concerne les succès, le comité de gestion de l’ISC/Goma s’est réuni deux fois, huit réunions de différentes sections ont été organisées,…. ces réunions avaient pour but de renforcer la performance des activités académiques pour un enseignement de qualité, a dit le professeur Phidias.

De cette manière ajoute-t-il, tous les cours prévus pour les enseignements ont été donnés aux apprenants et la fin des cours a été sanctionnée par une évaluation rigoureuse, parfois anonyme pour renforcer l’objectivité dans la correction des notes et l’octroi des côtes. C’est ainsi que, sur 200 étudiants finalistes lancés sur le marché de l’emploie, deux seulement ont distingué à la première session dont la grande distinction« 81% », a été obtenue par Bahati Paluku de G3 comptabilité.

Cette côte a enchanté plus d’un invité à la cérémonie, disant que, « mieux vaut à l’ISC où les distinctions ne sont pas distribuées comme les plats de restaurant ». Comparant ainsi les distinctions et le niveau des étudiants dans certaines autres universités de la place.

Plusieurs défis

Bien que, le comité de gestion de l’ISC est composé d’un professeur ordinaire, un professeur associé et un professeur en thèse; cependant, la proportion des assistants et chefs de travaux est supérieure à celle des professeurs « 3 seulement », contre 44 chefs de travaux et 63 assistants sur 101 personnel au total.

Pour être éligible à l’enseignement supérieur et universitaire, les assistants attachés à la recherche sont censés fournir beaucoup d’efforts afin de poursuivre leur troisième cycle jusqu’à défendre leurs thèses et mériter la qualité de l’enseignant d’université, conseille le professeur Phidias dans son discours magistral.

Pour relever ce défi, l’ISC à travers son comité de gestion, présidé par le professeur Joseph Kitaganya a fait venir des enseignants qualifiés visiteurs : « 9 professeurs, 14 chef de travaux et 10 assistants titulaires des cours spécifiques ».

La plus grande difficulté que l’ISC a connue c’est ce que le professeur Phidias a appelé «la tristesse macabre », qui selon lui a de manière poignante embrasé le corps académique, administratif et estudiantin de cette institution, c’est la disparition de 4 agents et 4 étudiants dont un chef de travaux, cela suite à la pandémie de coronavirus qui a également allongé l’année académique allant jusqu’à réaliser 13 mois des cours allant de mardi 16 octobre 2019 au samedi 21 nombre 2020.

Signalons par ailleurs que, 4 815 étudiants dont 2 447 hommes et 2 368 femmes ont terminé cette année académique à l’ISC/Goma.

Cosmas Mungazi Kakola

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.