Quatre choses qui m’ont impressionnées à l’arrivée du Chef de l’État à Goma

L’arrivée du Président de la République à Goma a surpris un bon nombre des habitants de la ville touristique. Un dispositif sécuritaire effrayant, la recherche de la paix pour deux jours aux conflits qui n’ont que trop durés. Et la motivation du Chef de l’État, malgré le contexte difficile et complexe ont bouleversé tout entendement.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur
0

 

1ère chose c’est le dispositif sécuritaire, effrayant  ainsi la population de Goma, en province du Nord-Kivu. Pour elle, ce dispositif a donné l’impression que «  soit le président de la république Felix Tshisekedi avait peur d’arriver à Goma, soit il voulait faire peur à ses potentiels ennemis ». Surtout que l’on pouvait observer les éléments de l’ordre dans tous les ronds-points de la ville et  les gardes républicaines bien armées en cagoules étaient placées sur les étages des maisons surplombant le long de la route qui mène vers l’aéroport. Mais aussi avant son atterrissage, un hélicoptère commando survolait le territoire aérien de la ville.

2ème chose l’objectif de sa mission, « la recherche de la paix à l’est de la R.D.Congo ». Ce qui est légitime pour un président soucieux de sa population comme il l’a toujours promis. Mais les contingences sont plus complexes que l’on peut le croire. Réunir la notabilité de Goma seule est un semblant de recherche de la paix. Car le Nord-Kivu à lui seul comptabilise plus 47 groupes armés qui, de prêt ou de loin sont appuyés par leurs communautés et les hommes forts qui seraient en relation avec l’extérieur où ils se ravitaillent en armes et minutions en contre partie des matières premières. C’est pourquoi d’ailleurs, le sommet des chefs des États était important pour la recherche d’une paix durable dans ce coin du pays.  Pour l’opinion publique de Goma, le président devrait lancer l’État des droits à l’est du pays où certains nantis se sont accaparés des espaces terriens au détriment  de la majorité de la population.

3ème chose parmi ses activités, il a été annoncé la tenue du sommet des chefs des Etats qui a été reporté pour plus d’une fois ; car certains de ses homologues  ont donné des conditions inexpliquées pour venir à Goma. Les populations du Chef-lieu du Nord-Kivu  pensent que, « c’est bien de tenir ce sommet à vision conférence, mais le langage corporel va manquer qui pourtant était mieux pour  dénicher les hypocrites, qui sont à la base de l’insecurité à l’Est de la RDCongo.

4ème chose, malgré son arrivée improvisée ; les populations sont arrivées à l’aéroport International de Goma depuis 8H00, mais le président est arrivé  à partir de 15heures. Ce qui impressionne c’est la motivation du président de la Republique qui, une fois arrivé s’est dirigé au bureau du gouvernorat de la province où il a tenu séance tenante le conseil des ministres pour s’imprégner de la situation sécuritaire en province.

                                                                                                                    Cosmas Mungazi Kakola

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur

Leave A Reply

Your email address will not be published.

  • STOP EBOLA
  • FLAMBEAU DE L'EST
  • NOUS VOUS OFFRONS UN ESPACE DE PUBLICITE DE QUALITE