Les jeunes et les manifestations populaires

Les mouvements citoyens, la société civile, les partis politiques, les étudiants, les chercheurs et les journalistes ont pris part à la journée de réflexion sur « le rôle des jeunes dans les manifestations publiques en RDCongo, organisée par le Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord-Kivu « CORACON », en sigle.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur
0

L’opinion publique accuse  les jeunes  et pourtant majoritaires (75%) d’etre manipulés par les hommes politiques, trop minoritaires. « C’est pourquoi les jeunes n’arrivent pas à changer les choses », motive dans sa présentation des objectifs de cette journée Jacques Vagheni, Coordonnateur du CORACON.

Malgré cela que  les jeunes soient accusés d’être manipulés, Espoir Ngalukiye, membre de la LUCHA et panéliste à cette rencontre reste convaincu des actions de son organisation dans ses revendications populaires. La LUCHA fait mieux que tout le monde ajoute-t-il,  car  elle n’a pas besoin  d’un grand nombre pour manifester de peur de perdre le contrôle  sur ses membres.

Avantages des manifestations des jeunes

La LUCHA croie au pouvoir de la rue, explique Espoir Ngalukiye comme panéliste. Par la non-violence comme ligne de conduite, ses membres ont  brisé la peur d’aller en prison, qui pourtant était l’arme  de terreur des hommes politiques,  leurs détracteurs.

De cette manière, la LUCHA enregistre un bilan largement positif de ses manifestations publiques. Prenant parmi les exemples de Kengo Wadondo, alors président du Senat, lorsqu’il disait, « nous avons écouté la roue » pendant les tractations de révision de la constitution, qui heureusement n’avaient pas abouties.

C’est pourquoi  Augustin Kapila de l’UDPS, un autre panéliste  croit à la force de la jeunesse, qui a la capacité de changer les choses qui ne marchent pas au pays.  Surtout l’Art 26 de la constitution reconnait  la liberté des manifestations  et d’expression.

Tout simplement pour bien  le faire Kapila leur donne un conseil celui de manifester  en suivant un objectif précis,  d’avoir des messages clairs à transmettre. De la même manière  Justin Mwana Tabu, acteur politique et panéliste à cette journée de réflexion demande également aux  jeunes  de revendiquer après avoir compris pourquoi ils le font.

                                                                                                                                 Cosmas Mungazi

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur

Leave A Reply

Your email address will not be published.

  • STOP EBOLA
  • FLAMBEAU DE L'EST
  • NOUS VOUS OFFRONS UN ESPACE DE PUBLICITE DE QUALITE