Les six grandes satisfactions de la Communauté BINGI pour avoir participé au “dialogue de vérité”

C’est la première fois que la Communauté Bingi, originaire du groupement Binza de la collectivité chefferie de BWISHA, se trouvant dans le territoire de Rutshuru participe à une grande rencontre de la portée provinciale. C’est ainsi que, les Babingi remercient sincèrement le Gouverneur de la province, Carly Nzanzu Kasivita, pour les avoir invités à ce dialogue social parmi toutes les communautés du Nord-Kivu afin de renforcer la cohésion inter communautaire.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur
0

Leur participation à ce « dialogue de vérité pour l’avenir de la province  », organisé du 30 juillet au 01 août 020 par le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita est un ouf de soulagement, non seulement, pour les Babingi, mais aussi pour plusieurs autres petites communautés qui ont obtenu la parole, malgré nombreux blocages de certaines  soient disant grandes communautés qui les prennent souvent en otage.

Pour arriver à une paix durable, les Babingi encouragent les autres communautés de la province  de s’accepter mutuellement, tout en  promettant leur soutien, leur accompagnement aux institutions tant provinciales  que  nationales et sont prêts pour leur contribution en ce qui le concerne pour la matérialisation des recommandations issues de ce dialogue  de vérité pour l’avenir de la province.

Les six  grandes reconnaissances de la communauté Bingi

Premièrement, explique Adelard Masaka, président des Babingi,  « les délégués des Babingi, ont participé activement à ce forum ayant réunis 15 Communautés ethniques  de la province  les : « Bingi, Hunde, Hutu, Kano, Kumbule, Kumu, Kusu, Père, Pygmées/Twa, Nande, Nyanga, Mbuba, Tembo, Tutsi et  les compatriotes d’autres provinces.  Mais aussi, parce que les Babingi ont réussi à déjouer toute la méchanceté et blocages des leaders de la Communauté Hutu, qui ne voulaient pas que nous prenions la parole, nous  considérant curieusement comme leur clan ». Comment tout un peuple peut être inclus dans un autre. Oubliant qu’il n’y a pas une grande ou petite communauté ? », se demande Adelard.

Deuxièmement, « les Babingi ont réussi à prendre la parole en pleine assemblée et ont  présenté leur cahier de charge contenant  tous leurs problèmes majeurs   :   « a)  la prise en otage de leur identité culturelle  par les leaders  Hutu,  b) les problèmes fonciers de  BINZA, cas des champs riverains du PNVI secteur centre de BINZA, la réserve  naturelle de Sarambwe, et autres ,  c) Imposition des chefs coutumiers illégitimes dans leur groupement d’origine, « BINZA »,  d) l’absence totale des Babingi dans la gestion de la chose publique à tous les niveaux, même le moindre poste du comité de marché à BINZA…”

Troisièmement,” l’humiliation de Laurent Mugiraneza dans la salle , lorsqu’il a voulu  dire que, au nom de sa communauté, les Babingi  n’auront jamais leur identité et exigé dans l’immédiat par l’auguste assemblée de retirer sa parole est un signe éloquent de  reconnaissance de la Communauté Bingi“, se félicite Adelard.

Quatrièmement,  selon  les Babingi, «  la compréhension  et l’adhésion d’autres communautés aux problèmes liés à l’identité culturelle des Babingi ont encouragées cette communauté, souvent marginalisée. Surtout par la qualité des personnalités touchées par les préoccupations de Babingi. Deux sont professeurs d’universités, qui sont venus féliciter le président de ladite communauté, « Babingi » pour sa brillante intervention”.

Cinquièmement,  pour Adelard , ” l’écoute attentive des problèmes des Babingi et leur prise en compte par les autorités provinciales, ont donné espoir à cette communauté, souvent oubliée dans les grandes rencontres de la province, pour lequel, les Babingi félicite à jamais le Gouverneur de Province et les membres d’Assemblée provinciale” pour leur recherche de la cohésion  des communautés” .

Sixièmement,  ” l’intérêt qu’ont porté les médias et la cellule de communication du gouvernement provincial  en interviewant systématiquement le président des Babingi justifie la pertinence des préoccupations de la communauté BINGI”.

                                                          Comité Directeur de la Communauté BABINGI

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur

Leave A Reply

Your email address will not be published.

  • STOP EBOLA
  • FLAMBEAU DE L'EST
  • NOUS VOUS OFFRONS UN ESPACE DE PUBLICITE DE QUALITE