Les Chinois construisent des dragues robots pour exploiter des minerais dans la rivière Aruwimi

C’est le troisième lot des dragues robots qui sont en construction à Kisangani, mais prendront la direction de la rivière « Aruwimi » à Basoko dans la Province de la Tshopo, ancienne province Orientale pour l’exploitation des minerais.

Cette nouvelletechnologie d’exploitation de matières premières en République Démocratique du Congo est malheureusement l’œuvre des sujets Chinois, qui veulent emporter toute sorte des minerais au passage de cet outil. Les populations de ce coin détestent cette nouvelle manière d’exploiter les minerais du pays qui ne songe pas aux générations futures.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur
0

Signalons par ailleurs que, le premier convoi  de ces robots chinois  fut refoulé par la population locale qui conteste cette facon d’exterminer les minerais dans le territoire de Basoko. C’est pourquoi, le chef d’antenne de la minorité silencieuse Basoko, une organisation locale en  collaboration avec son président international et  tous les autres membres invitent la communauté riveraine de stopper sans crainte l’entrée de ces dragues robot chinois sur la rivière Aruwimi  qui a des conséquences fâcheuses dans la protection de la faune et flore du pays.

Pour José Mokili Kanda, professeur Robert Ekele et Didi Afundi; les enquêtes sont en cours pour bien identifié les ressortissants de Basoko avec le comité de mines Basoko (COMIBA) qui sont derrière ces chinois. Il sied qu’une forte mobilisation est faite sur les ondes de la radio liberté lundi 6 avril à fin  d’interdire l’exploitation d’or à Basoko sans être éclaircir.

 

Augustin Tsheza 

Journaliste

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur

Leave A Reply

Your email address will not be published.

  • STOP EBOLA
  • FLAMBEAU DE L'EST
  • NOUS VOUS OFFRONS UN ESPACE DE PUBLICITE DE QUALITE