Deux entreprises se battent pour distribuer le courant à Goma

La distribution du courant electrique n’est plus l’apanage de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) à Goma. Elle est actuellement concurrencée par la Société Congolaise de Distribution d’Electricité et l’Eau, (SOCODEE) et de Virunga SARL. Cependant la Societé Nationale d’électricité, « SNEL » accuse ses concurrents d’envahir son territoire sur lequel elle avait le monopole du marché de l’électricité depuis toujours. Malgré cela, la population de Goma se réjouit de cette concurrence car le courantarrive actuellement dans certains coins où il n’avait jamais été.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur
0

Ces derniers temps, la SNEL coure des risques et connait de manques à gagner suite à la présence des autres réseaux d’électricité dans la ville de Goma. Cette confirmation est d’un agent de cette structure  rencontré, le 28 février 2020 au  Bureau Provincial de la SNEL  de Goma,  situé non loin du Rond-point de la 34ème région militaire.

Pour cet agent, les nouvelles sociétés d’électricité sont une menace pour la SNEL, parce que, « les clients de moyenne ou de basse tension commencent à se déconnecter à la SNEL ».

D’ailleurs,  plusieurs entreprises et hôtels comme  « IHUSI », (le plus grand et plus visité de la ville) et toutes les installations de son patron, Vanny Bishweka sont désormais connectés sur un nouveau réseau d’électricité, déclarait  avec regret un cadre de la SNEL.

Malgré cela cet ancien réseau d’électricité ne croise pas les bras et développe des techniques pour garder  tant soit peu sa clientèle.  Actuellement, elle distribue des compteurs gratuitement pour résoudre le problème de la « facturation forfaitaire », qu’elle infligeait aux clients pendant ses années de règne de  monopole de la distribution du courant à Goma. Mais hélas, « les clients ont sensiblement diminués », regrette un autre agent.« Même si la SNEL nous distribue des compteurs gratuitement, les agents de cette entreprise ne nous facturent pas sur base de  kilowatt  consommés ou  indiqués sur le compteur. Mais ils  regardent la position sociale de la personne. Ce qui est marin », témoigne Madame Sylvie, une habitante du Quartier Himbi.

Accepter la concurrence loyale et rester dans ses périmètres

KASONGO est le responsable du service de contentieux de la SNEL/Goma,  qui confirme que,  « Nos  agents se heurtent à des confrontations avec les nouvelles sociétés sur le terrain. D’ailleurs,  nous avons déposé notre plainte auprès de l’Etat à travers le Gouverneur de province et le Ministre national chargé de l’énergie. Heureusement, ils  nous ont demandés d’accepter cette concurrence loyale et que chacun respecte les périmètres de son champ d’action». De son côté, la SOCODEE  ayant son bureau  dans le même parage  que la SNEL, réplique en disant que, « La SNEL est trop jalouse parce qu’elle trouve des concurrents de taille ». Cependant, ce qui énerve la SNEL c’est le  non-respect de  protocoles  car le document autorisant  à SOCODEE de fonctionner stipule qu’elle  doit rester dans la commune de Karisimbi et la SNEL occupe la commune de Goma. Situation qui ne s’observe sur le terrain  car tous les grands commerçants, les grandes entreprises et les grands dépôts de la ville se trouvent dans la commune de Goma. Le gouvernement encouragerait cette violation des textes par la  SOCODEE parce que la SNEL n’as pas assez d’énergies électriques pour répondre aux besoins  croissants  de la population.

Les differentes capacités énergétiques

Pendant que le courant de la SNEL provient du barrage de Ruzizi à Bukavu avec  une puissance totale de 15  mégawatts, partagés entre les  Nord et Sud-Kivu  et dont 4 Mégawatts seulement sont envoyés  à Goma. Le courant de SOCODEE et Virunga/Sarl par contre provient du Barrage de MATEBE dans le  territoire de Rutshuru  avec une puissance de 13 mégawatts. Cependant, le courant de Virunga/Sarl, poursuivait l’objectif  d’empêcher les  populations riveraines du parc de Virunga de ne pas couper les arbres dans le parc , mais d’utiliser l’energie electrique pour leurs besoins domestiques. Une facon pour cette organisation  de lutter contre le rechauffement climatique et la déforestation.  Pour connecter tout le monde, Virunga SARL a vendu 5 Mégawatts à SOCODEE, qui vend aux particuliers dans la ville. Malgré cette concurrence, la SNEL promet à la population la qualité de ses services car ayant deux promesses pour augmenter la  puissance de son energie.  D’ailleurs elle  compte  également acheter 5 mégawatts  à Virunga SARL.

Présenté par :

BIMWANA KAYUYA Mariam

FEZA MATEMBERA Natasha

MASHAGIRO MWIZA  Rachel

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur

Leave A Reply

Your email address will not be published.

  • STOP EBOLA
  • FLAMBEAU DE L'EST
  • NOUS VOUS OFFRONS UN ESPACE DE PUBLICITE DE QUALITE